Lia VILLEVIEILLE – La mue sacrée des bêtes – 13 octobre – 19 novembre

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DESSIN, PEINTURE, SCULPTURE


Plasticienne, illustratrice et éditrice, Lia Villevieille, explore la survivance du folklore. Du conte légendaire au rituel superstitieux, la pensée magique populaire est souvent discréditée, mais continue à exercer son influence sur notre rapport au monde.

Dans son appartement-atelier lyonnais l’artiste hybride les disciplines, tisse des liens entre différentes techniques : dessin au pigment végétal, masque, artefact cérémoniel en faïence, broderie, édition, gravure. Une vision nourrie d’anatomie, de botanique, des courants hermétiques, dada et punk.
Entre rituel sacré et jeu d’enfant profane, matière précieuse ou abjecte, elle questionne aussi le corps : dans ses limites, ses normes, son lien organique aux autres animaux et végétaux.

Le corpus d’œuvres présenté à l’occasion de cette exposition donne à voir une mythologie personnelle de l’artiste, les bribes d’une intime cosmogonie.


Cette exposition s’inscrit dans le cadre du dispositif « 12/12/12 » porté par la Maison des Artistes Auvergne Rhône-Alpes en Résonance avec la Biennale de Lyon