Actuellement

Mina MOND
"Mare Numbium"

L’artiste se considère comme une raconteuse d’histoires, elle raconte le monde tragique, terrifiant et mystérieux. Elle définit son travail comme du naïf noir. Elle ne fait jamais de croquis, elle attend des sortes d’illuminations ou les images apparaissent construites dans son esprit. 

Mina Mond insuffle sa mystique dans ses travaux pour en faire des objets magiques qu’elle voit comme des remparts contre le mal et la mort. Ses sujets sont souvent très actuels, résurgence de ses peurs profondes et de sa difficulté à comprendre l’ambivalence de l’Humain, oscillant toujours entre bien et mauvais.

Elle définit son travail comme du naïf noir. Elle ne fait jamais de croquis, elle attend des sortes d’illuminations ou les images apparaissent construites dans son esprit. Mina Mond pense que cette façon de procéder, proche de l’art médiumnique vient de sa longue pratique de la voyance et du spiritisme.  Elle génère ses images en marchant dans la nature mais surtout en écoutant de la musique créant ainsi un état altéré de l’esprit. Elle use des mêmes méthodes pour se soigner. Elle pratique depuis quelques temps le tambour chamanique qui vient compléter sa quête de spiritualité.

Dans un second temps sa peinture est prière. Hachures et points deviennent méditation. Elle se compare parfois aux moines enlumineurs qui prient tout au long de leur travail.

Travail d’une rare densité, il est nécessaire de prendre le temps de contempler ses œuvres. Suivre du regard les lignes et hachures, s’attarder pour découvrir les mille et un détails, et tenter de percer tous les symboles qui font toute la richesse et la complexité de son univers.

Le travail de Mina MOND est défendu en permanence par la Galerie Lemétais.

Prochainement

Dans le passé